Le Guide des Experts-comptables
Interprétation d’un bilan comptable

Interprétation d’un bilan comptable

En tant que chef d’entreprise, vous devez savoir lire et interpréter le bilan comptable de votre structure. Quels sont les éléments qui composent ce document ? Comment l’interpréter correctement ? Quels sont les indicateurs et ratios financiers qui peuvent être déterminés à partir de ce bilan ? Suivez notre guide pour mieux comprendre tout cela.

 

À quoi sert un bilan comptable ?

 

Par définition, le bilan comptable est un état financier donnant une vision complète de la situation comptable et financière de l’entreprise. Il permet aux dirigeants de connaître le patrimoine de l’entreprise à un moment donné. 

Ce tableau financier se compose de deux grandes parties, à savoir l’actif dans la colonne gauche et le passif dans la colonne droite. Il est possible de trouver un modèle de bilan comptable en ligne.

 

Le bilan constitue ainsi un outil stratégique, car il vous offre la possibilité d’analyser les performances de la structure pendant l’année écoulée. Il permet d’adapter de nouvelles stratégies pour la réalisation de prochaines opérations. 

C’est aussi un véritable outil de communication avec lequel vous pouvez prouver la solvabilité de votre entreprise auprès des banques, des établissements de crédit ou d’autres partenaires d’affaires.

Notons également que l’établissement d’un bilan comptable est une obligation légale pour les sociétés commerciales (EURL, SARL, SAS, SASU et SA). 

Ce document est présenté dans les  comptes annuels, il doit être réalisé à la clôture de l’exercice comptable. Il sert à attester la conformité des opérations et à calculer les taxes et impôts que votre entreprise devra s’acquitter. 

 

Les actifs

 

On distingue deux types d’actif dans un bilan comptable, à savoir l’actif immobilisé et l’actif circulant.

 

Actif immobilisé

 

Il s’agit des biens possédés par l’entreprise et prévus pour une utilisation durable. Cet actif immobilisé comprend en effet les immobilisations qui sont réparties en trois catégories, en l’occurrence les immobilisations incorporelles, les immobilisations corporelles et les immobilisations financières.

Pour chaque actif immobilisé, ce bilan financier présente sa valeur brute ou valeur d’origine, le montant de ses amortissements et de ses dépréciations, et sa valeur nette à la date de la réalisation du bilan.

 

Actif circulant

 

L’actif circulant regroupe les éléments possédés par l’entreprise et prévus pour être convertis immédiatement en liquidité. Il se compose notamment de stocks en cours, de créances d’exploitation et de disponibilités en caisse et en banque.

 

Comptes de régularisation

 

Retrouvez les comptes de régularisation au-dessous de l’actif circulant. Calculés à la clôture de l’exercice, ces comptes augmentent le résultat de l’entreprise. Il s’agit par exemple des charges constatées d’avance.

 

Les passifs

 

Placé sur la partie droite du bilan comptable, le passif regroupe les capitaux propres, les provisions pour risques et charges, les dettes et les comptes de régularisation. On peut retrouver ces éléments dans un plan comptable général.

 

Capitaux propres

 

Les capitaux propres comprennent les apports en capital social (ou les apports de l’exploitant pour les entreprises individuelles), les réserves accumulées et le résultat de l’exercice clos.

 

Provisions

 

Les provisions pour risques, impôts et charges sont enregistrées dans le passif du bilan comptable, car elles permettent de valoriser les risques pesant sur l’entreprise. 

 

Dettes

 

À la date de clôture de l’exercice, le passif prend en compte les dettes financières (emprunts obligataires convertibles, emprunts bancaires, etc.), les dettes fournisseurs et les dettes fiscales et sociales.

 

Comptes de régularisation

 

On retrouve également des comptes de régularisation au passif d’un bilan. À la fin de l’exercice, ces éléments diminuent le résultat de l’entreprise. Il s’agit par exemple des produits constatés d’avance.

 

L’interprétation d’un bilan comptable

 

Le bilan comptable sous Excel ou en PDF est un support indispensable pour effectuer des analyses, des calculs de ratios et d’indicateurs financiers, tels que le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement. Ces ratios permettent d’évaluer la santé financière d’une entreprise.

 

L’équilibre financier de l’entreprise

 

À partir d’un bilan comptable simplifié ou complexe, vous pourrez établir le bilan fonctionnel justifiant l’équilibre financier de votre entreprise. 

En effet, vous constaterez que chaque emploi correspond à une ressource appropriée ou à un mode de financement. Par exemple, les immobilisations sont financées par des ressources à long terme, telles qu’un apport en capital des associés.

 

Fonds de roulement

 

Le fonds de roulement (FR) est la différence entre les capitaux permanents (apports en capital, emprunts, etc.) et les emplois durables ou les immobilisations. 

C’est une ressource créée par l’entreprise elle-même ou fournie par ses associés, afin de financer le besoin en fonds de roulement et les investissements. Un FR négatif signifie que l’entreprise aura des soucis de trésorerie.

 

Besoin en fonds de roulement

 

Le besoin en fonds de roulement (BFR) correspond à la différence entre l’actif circulant et le passif circulant. Deux cas peuvent notamment se présenter.

Le BFR est positif : les ressources à court terme ne parviennent pas à financer les emplois à court terme. Pour y remédier, l’entreprise doit couvrir ses besoins à court terme en utilisant l’excédent de ses ressources à long terme ou des ressources complémentaires à court terme.

Le BFR est négatif : l’entreprise arrive à générer une ressource sur son cycle d’exploitation. Les ressources à court terme dépassent les besoins de financement des actifs à court terme.

 

Trésorerie nette

 

La trésorerie nette (TN) résulte de la différence entre le fonds de roulement (FR) et le besoin de fonds de roulement (BFR). Selon le résultat, elle peut être un excédent ou une insuffisance.

 

Calcul d’autres ratios financiers

 

Le bilan comptable (actif et passif) sert aussi à calculer bien d’autres ratios financiers, tels que :

  • le taux d’usure des actifs (les immobilisations corporelles nettes divisées par les immobilisations corporelles brutes) ;
  • le taux de solvabilité (les capitaux propres divisés par les dettes financières) ;
  • le taux d’endettement (les dettes financières divisées par les capitaux propres) ;
  • la capacité d’endettement (la différence entre les capitaux propres et les dettes financières) ;
  • le taux de croissance externe (les immobilisations financières divisées par le total des actifs immobilisés), etc.

Bien que la compréhension d’un bilan comptable en PDF ou sous Excel soit difficile, elle est indispensable. Par ailleurs, les chefs d’entreprise doivent aussi maîtriser l’interprétation de ce bilan financier.

 

Conclusion

 

Un bilan comptable comprend plusieurs éléments regroupés en deux grandes catégories : l’actif et le passif. L’actif est décomposé en actif immobilisé (emplois durables) et en actif circulant (emplois à court terme). 

Le passif comprend les capitaux propres, les dettes et les provisions. Prenez le temps de voir un exemple de bilan comptable sur Internet, afin de mieux comprendre ce document financier. 

L’interprétation de ce bilan vous permet de connaître la santé financière de votre entreprise en calculant des ratios financiers, tels que le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la capacité d’endettement.

Rechercher un expert-comptable
ou un commissaire aux comptes qualifié

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC