welink-logo
Combien coûte un salarié ?

Combien coûte un salarié ?

  • Avant d'embaucher un salarié, il est important de connaître son coût afin de réaliser correctement un budget prévisionnel. En effet, le coût d'un salarié ne se limite pas à son salaire, il faut aussi prendre en compte les charges directes et les charges indirectes.

    Quels sont les éléments à prendre en compte pour calculer le coût d'un salarié ?

    Pour calculer le coût d’un salarié, il faut avant tout distinguer les charges directes liées à son embauche et les charges indirectes qui sont liées au recrutement ou à la formation de ce dernier. 

    Les charges directes

    Les matières premières, les fournitures consommables et la main d'œuvre constituent les charges directes. Ainsi elles peuvent être affectées directement au coût d'une activité, d'un service ou d'un produit de l'entreprise. 

    On distingue les charges patronales des charges salariales.

    Les charges patronales couvrent les prestations sociales. Les cotisations versées par l'employeur concernent l'allocation familiale, l'assurance chômage, la retraite, le régime de garantie des salaires AGS, la retraite complémentaire et les accidents du travail et maladies professionnelles. 

    Il faut ajouter à cette liste le versement des mobilités, les cotisations au Fonds national d’aide au logement (Fnal), à la formation professionnelle ou à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), la taxe sur les salaires ou encore la taxe d’apprentissage. Les charges patronales représentent entre 25 et 42 % du salaire brut

    Les charges salariales, quant à elle, sont dues par le salarié. Elles sont collectées par l'Urssaf par l'intermédiaire de l'employeur. Elles incluent les cotisations de sécurité sociale, la retraite complémentaire, la CSG, et la CRDS. Les charges salariales représentent 23 % du salaire brut

    Ainsi la somme qu'un employeur doit dépenser pour un salarié, soit le total chargé inclue le salaire brut et les cotisations patronales, moins les cotisations salariales. 

    Les charges indirectes

    Les charges indirectes peuvent être des frais de publicité, des loyers ou des charges locatives. Elles nécessitent un calcul intermédiaire pour être attribuées au coût d’un produit, d’une marchandise ou d’un service de l’entreprise.

    Ainsi, certains coûts liés à l’embauche du salarié sont à anticiper même s’ils ne rentrent pas dans le calcul du total chargé. Parmi eux on retrouve les frais liés au recrutement (publication de l’offre d’emploi, temps consacré aux entretiens, etc.), les coûts liés à la formation du salarié (apprentissage des méthodes et outils utilisés dans l’entreprise) et les coûts d’équipement (ordinateurs et autres fournitures).

    Dans votre budget prévisionnel, vous devrez aussi tenir compte des titres restaurants et le remboursement des frais de transport à hauteur d’au moins 50 % ainsi que les primes versées.

    Comment réaliser des économies lors de l'embauche d'un salarié ?

    Il est possible de réduire le coût d’un salarié grâce aux différents dispositifs d’exonération ou de réduction des charges patronales :

    • la réduction générale des cotisations patronales permet de diminuer les charges patronales pour les salaires bruts inférieurs à 2 463,07 €

    • l’exonération attachée aux contrats d’apprentissage ou de professionnalisation

    • l’exonération accordée aux Jeunes entreprises innovantes (JEI)

    • l’exonération pour les entreprises situées dans les zones prioritaires du territoire français, AFR, BER, ZRD, ZRR, ZFU ou QPV

    Si vous envisagez d'embaucher un nouveau salarié dans votre entreprise, n'hésitez pas à consulter le service de gestion du personnel de votre cabinet d'expertise comptable pour en calculer le coût et bénéficier des réductions possibles auxquelles vous avez droit. 

    Rechercher un expert-comptable
    ou un commissaire aux comptes qualifié

    Si vous avez aimé "Savoir calculer le coût d'un salarié dans une entreprise"
    Vous aimerez aussi :

    front_page_lead

    Vous êtes Expert-comptable ?

    Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC